Ancienne académie de Lausanne

Alexandre Yersin poursuit ses études au gymnase de l’Académie à Lausanne, où il obtient son diplôme de bachelier ès-lettres le 21 juillet 1883.

Photo: J.-H. Penseyres

Le choix des études médicales s’impose. D’ailleurs il considèrera plus  tard la médecine comme un sacerdoce. De 1883 à 1884 il suit sa première année de formation propédeutique médicale à Lausanne auprès de la Section propédeutique des sciences médicales de la Faculté des sciences de l’Académie, qui deviendra faculté de médecine à la création de l’Université en 1890.

Il vaut la peine de rappeler que le premier texte de conférence scientifique rédigé par Yersin, en tant qu’étudiant en médecine à Lausanne s’intitule  « Les orages » ! Le texte mentionné figure au « Pantologue » de la société universitaire STELLA VALDENSIS, dont Yersin fut membre actif  de 1883 à 1887 et ruban d’honneur en 1927, baptisé du vulgo d’« Ozone », en acceptant la devise « Amitié – Travail ». Dans cette conférence sur les orages on retrouve déjà au grand complet les qualités du futur chercheur passionné : méthode, concision, précision, clarté d’expression.

En 1929 il reprendra expérimentalement ce sujet de l’électricité atmosphérique à Nhatrang, et l’utilisera pour avertir les pêcheurs des typhons, et même les abriter dans sa propre maison.