Photo: J.-H. Penseyres

De 1875 à 1878, Théophile Rivier fut pasteur de l’Eglise libre à Morges. Il semble qu’avec sa famille il habitait non loin des Yersin et surtout son fils Théodore était condisciple d’Alexandre et devint son ami.

Lorsque Théophile Rivier quitta Morges, il exerça son ministère à Avenches et résida au château vaudois de Guévaux (car il y en a aussi un fribourgeois juste à côté !). Alexandre Yersin y séjourna. Plusieurs lettres relatent les activités de vacances des deux amis Alexandre et Théodore qui, entre autres, font des expéditions sur le Lac de Morat à la recherche de vestiges «lacustres» comme Yersin en avait vu à Morges sous la direction de François-Alphonse Forel. Et ils en trouvent...

Pour l’anecdote : Théophile Rivier sermonne son fils par écrit, car ce dernier s’est plaint à sa mère du fait qu’Alexandre Yersin avait plus de temps libre que lui !